L’iPad Pro, une tablette destinée au musicien

La partition numérique, site de pensée libre, n’a pas vocation à vanter tel ou tel produit commercial.

Il n’empêche… Certaines nouveautés sont à même de faire évoluer les mentalités ou les usages et de ce fait méritent d’être citées.

Apple vient d’annoncer une tablette (disponible en novembre 2015) qui devrait parvenir à convaincre les trop nombreux réfractaires ou sceptiques de la partition numérique, à franchir le pas.

En effet, la petitesse de l’iPad était souvent utilisée comme argument pour ne pas adopter cette nouvelle façon d’utiliser nos partitions.

Or avec son écran de 12,9 pouces de diagonale, soit 32,8cm, – autrement dit 90% de la diagonale du format A4, et 83% de sa surface – une page pour piano de 6 lignes au format A4 est parfaitement affichable sans redimensionnement sur l’iPad Pro, comme on peut le voir ci-dessous :

Page A4 de partition affichée dans l’iPad Pro

Page A4 de partition affichée dans l’iPad Pro

On s’approche des dimensions d’une partition standard papier, qui fait 116,8% du format A4 (23,5 x 31 cm).

Et c’est sans compter les 4 hauts parleurs intégrés, idéals pour l’accompagnement ou le playback, le nouveau stylet, qui donnera la possibilité de saisir des annotations de manière encore plus précises, le tout sur une tablette disposant du processeur coreA9x, encore 2 fois plus rapide que celui de l’iPad Air 2.

Avec Apple, il y a toujours l’écueil du prix, mais nul doute que les éditeurs de readers vont rapidement adapter leurs logiciels à ce type de matériel pour en tirer le meilleur parti….

9 commentaires

  1. ou peut on trouver cette tablette?
    Merci d’avance

  2. Il faut une application spécial pour annoté la partition et la lire ou nn

  3. Petite question : comment faire pour passer à la page suivante tout en gardant les mains sur son instrument ? . . .

    • Bonjour,
      Je ne sais pas si vous faites référence à l’iPad Pro ou au système de tourne de page sans les mains. Pour l’iPad Pro, cela dépend du système proposé par le reader que vous utiliserez, il y a plusieurs méthodes (voir Readers). Pour mon système, on passe à la page suivante en tournant la tête à droite pour avancer d’une page, à gauche pour reculer.
      Etienne

  4. Aujourd’hui même j’ai eux une démonstration par un ami musicien qui ma montrer le fonctionnement avant de me lancer dans cette nouvelle aventure de  »lire la musique avec une tablette » il m’a convaincu car la faciliter de passer d’un thème a l’autre est très rapide et ce qui n’est pas négligeable, il est nettement plus facile de transporter un millier de partitions sur une tablette que 12 fardes, pour tourner la page rien de plus facile une petite pédale au pied. Reste le prix qui est encore élever je trouve

  5. C’est très intéressant cet allègement dans nos sacs plutôt que de transporter sa bibliothèque partout mais deux questions me viennent:
    -Va-t-il falloir se racheter l’intégralité de sa bibliothèque musicale mais en version numérique cette fois?
    -Et nos yeux dans tout ça? Déjà que lire nos partitions nous fusillent les yeux alors qu’est-ce que ça va être avec l’exposition de nombreuses heures à la lumière artificielle. Y-a-t-il quelqu’un qui a inventé une liseuse au format de l’Ipad pour les partitions? Pas très envie de me retrouver avec une DMLA ou autre problème ophtalmo.

    • Bonjour,
      Merci pour votre commentaire.
      Pour les partitions entièrement libres de droits, non, il ne sera pas nécessaire de se racheter sa bibliothèque musicale comme cela est expliqué dans mon article sur les Droits d’auteur. Mais pour les partitions non libres, oui cela sera probablement le cas car les éditeurs et les auteurs doivent continuer à se faire rémunérer quel que soit le support… Et je doute qu’ils donnent leurs partitions électroniques à ceux qui ont déjà acheté la partition papier 🙂 Mais on peut rêver, chiche à l’éditeur qui lira ces lignes…
      En ce qui concerne la fatigue visuelle, il y a beaucoup d’espoir avec l’encre électronique dont dispose déjà de nombreuses liseuses comme le Kindle. La tablette grand format dont vous rêvez peut-être existe déjà et devrait être commercialisée fin septembre 2017 !! Voir http://www.gvido.tokyo/.
      Etienne

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *