Readers

Cette page propose un survol des différentes fonctionnalités qu’on peut trouver habituellement sur les lecteurs (appelés souvent readers) de partitions numériques.

Nous avons pris pour exemples des readers disponibles pour IOS (iPad en particulier).

Notation supportée

La notation occidentale classique est la seule supportée par la majorité des readers, sauf pour iSheetMusic, Musi et PiaScore qui supportent les tablatures.

Provenance des partitions

Achat in-App

Plusieurs éditeurs d’app, ont passé des accords avec des éditeurs de partitions afin de diffuser une partie de leur catalogue sous forme électronique.

Les partitions téléchargées de cette manière ne peuvent en aucun cas être lues par un autre reader installé sur la même tablette.

On peut citer MusicNotes qui offre le catalogue de son site Web, riche de 250.000 partitions à son format propriétaire.

Steinway Etude, avec son music store intégré et offrant l’accès à des partitions gratuites ou payantes parmi un vaste répertoire musical, allant de la musique classique jusqu’aux dernières nouveautés Pop.

Enfin Scorio Music Case qui met à disposition des partitions de l’éditeur allemand Schott.

Téléchargement depuis IMSLP

Lorsque le format PDF est supporté par l’app (ce qui est presque toujours le cas), les partitions PDF peuvent toujours être téléchargées depuis internet, et certaines app (comme SheetRack et IClassicalScores) offrent même la possibilité d’un chargement direct depuis le site d’IMSLP qui offre à ce jour plus de 250.000 partitions généralement libres de droits (voir Partitions gratuites).

Obtention par photo

Quelques rares app (UnrealBook, PiaScore et IClassicalScores) permettent d’utiliser l’appareil photo de la tablette pour vous reconstituer des partition PDF à partir de vos anciennes partitions papier.

Type de fichiers

Les readers supportent deux types de fichiers de partitions.

  • Ceux qui en ignorent le contenu musical, principalement le format PDF, car aucun ne supporte un fichier image quelconque. Les apps offrant la possibilité de prendre une photo d’une partition, la convertissent de toutes façons en fichier PDF à la volée (voir Obtention par photo).

Ce type de format en empêche bien sûr la lecture par un synthétiseur, la transposition, etc..

En contrepartie, il existe des centaines de milliers de partitions au format PDF libre de droits.

La plupart des readers supportent ce format et il est généralement possible de synchroniser sa bibliothèque personnelle.

  • Ceux qui constituent un format de partition structuré, comme :
    • le format MusicXML
    • le format .MUS , qui est le format interne propriétaire de Finale,
    • le format Scorch, format interne propriétaire d’Avid,
    • et le format propriétaire de MusicNotes.

Bibliothèque

Bien sûr toutes les apps contiennent une bibliothèque des partitions accessibles, classées par titre, genre, compositeur, ainsi que des fonctionnalités de recherche diverses.

Playlist

Certaines apps (iRollMusic), offrent la possibilité de mettre les partitions dans des playlists particulièrement utiles lors de l’utilisation dans des conditions de répétition ou de concert.

Possibilité de noter une partition

SheetRack permet d’attribuer une note à une partition.

Preview

SheetRack permet d’afficher également lors de la recherche une prévisualisation de la partition comme cela se fait parfois sur une vraie partition (partition résumée aux 2 ou 3 premières mesures du chant).

Affichage

Zoom

La plupart des lecteurs permettent de zoomer la partition, et pour ceux qui le supportent, de profiter de cette possibilité pour en faciliter l’annotation.

Ajustement auto de la taille de la partition

Un format musical interne permet un retaillage automatique de la partition en fonction des besoins.

Partition sur une seule page pour le musicien ayant de bons yeux et ne souhaitant pas avoir à tourner la page, ou sur deux pages pour en aérer la présentation ? Tout est possible.

En particulier Scorio Music Case dispose d’une technologie propriétaire, nommée flexiScore®, permettant de positionner les sauts de page aux endroits où l’exécutant les trouve le plus opportun : La partition est recomposée en conséquence.

Affichage comme sur une partition papier

MusicNotes et PiaScore permettent d’afficher une partition en mode réaliste sur différentes textures de papier.

Lecture

Lecture du morceau

Tous les readers supportant un format de fichier musical autorisent une lecture en playback. Dans ce mode, Scorio Music Case propose 128 sons d’instruments possibles.

Métronome interne

Le métronome interne sert à faire défiler les partitions supportant un format de fichier musical, à la vitesse voulue, tout en prenant en compte les différentes reprises, Codas, D.S, etc …

Piano Roll

Seul Steinway Etude met à disposition cette fonctionnalité qui aide les néophytes à repérer les bonnes touches lorsqu’ils jouent, à l’aide de marqueurs de couleur.

Navigation

Marque-pages

UnrealBook permet la création de marque-pages afin d’aller directement à une page donnée d’une partition PDF.

Hyperliens pour Codas et D.S

forScore et UnrealBook permettent de mettre en place des hyperliens qui permettent de sauter d’une page à l’autre sur simple pression de la zone. Cela permet de gérer en particulier les reprises, codas et D.S sur des fichiers PDF par exemple.

Mémorisation du dernier n° de page joué

SheetRack mémorise la dernière page jouée d’un morceau afin de pouvoir y revenir plus rapidement plus tard.

Tourne de page

Tourne de page par tap/swipe

Le moyen le plus simple de tourner la page est bien sûr de le faire de manière tactile via les possibilités tactiles de la tablette. Généralement le balayage (swipe) ou le simple toucher (tap) sont proposés sur la plupart des lecteurs.

Tourne de page automatique suivant tempo

Lorsque le tempo est fixé par le métronome,  c’est le moyen le plus simple de faire tourner la page de la partition, pourvu que son format interne soit un format musical.

Mais c’est aussi un moyen qui n’est utilisable qu’en conditions de répétition et ne fonctionnera pas dès que l’instrumentiste ne suivra pas strictement le tempo.

Il y a dans ce cas plusieurs variantes : tourne de page par page, demi page, ou en continu (Musi).

Tourne de page par pédale

De nombreux readers proposent la tourne de page via la pédale Bluetooth AirTurn® qui peut convenir à la plupart des instruments sauf ceux qui utilisent déjà des pédales, comme le piano. De surcroît la pédale représente un accessoire supplémentaire qu’il peut être contraignant d’emporter avec soi.

Tourne de page par écoute

Ne fonctionnant qu’avec des readers supportant les formats de fichiers musicaux, le système analyse le jeu du musicien et arrive à déterminer où il en est exactement de sa partition et tourne la page au bon moment. Il est adapté aux variations de tempo d’un jeu réel, par contre n’est pas adapté à des conditions de concert où plusieurs instruments jouent en même temps des parties différentes. Seuls Tonara et Weezic offrent cette fonctionnalité.

Tourne de page par soufflement

C’est une spécificité de SheetRack, mais ce système n’est pas adapté à des conditions de concert et est difficile à réaliser dans la pratique.

Tourne de page gestuel

En bougeant les mains ou en secouant la tête, PiaScore permet de faire tourner les pages de la partition. Ce système est particulièrement fragile car il se déclenche sur hochement latéral, et dans la pratique les pages ne tournent pas quand on le veut (fausses détections).

Une alternative est proposée par un système français breveté, et qui est présenté à la page : Tourne de page sans les mains

Tourne de page à distance

MusicNotes propose un mode chef d’orchestre où les pages peuvent être tournées à distance depuis un reader maître, par Wifi ou par bluetooth. Il ne s’adresse qu’à d’autres lecteurs compatibles.

PiaScore de son côté, propose un dispositif Air Page Turning permettant de déclencher la tourne de page de la tablette, depuis une app iPhone.

Annotations

La plupart des app qui proposent des fonctionnalités d’annotations des partitions (MusicReader, forScore , UnrealBook , iRollMusic, IClassicalScores), offrent l’annotation libre (style Paint, avec stylos de couleur de différentes tailles, surbrillance ….), ou l’annotation structurée en utilisant une liste de symboles fournis par l’éditeur (forScore).

forScore permet également de définir ses propres symboles d’annotations.

Toutes ces apps permettent bien sûr de partager ces partitions annotées avec les autres membres du groupe par l’intermédiaire des moyens de partage fournis par l’app (email, Bluetooth, AirDrop …) (voir Partage des partitions).

Partage

Partage des partitions

La plupart des readers permettent de partager ses partitions avec d’autres musiciens, généralement par envoi via email, Bluetooth ou AirDrop.

Synchro DropBox

Les partitions se partagent aussi souvent sur DropBox. La majeure partie des readers offrent un accès direct à cet espace de partage sur le Cloud pour récupérer ou déposer des partitions et les mettre à disposition par ce canal.

Impression

Impression des partitions

De nombreux lecteurs donnent la possibilité d’imprimer ses partitions, qu’elles soient annotées ou non. L’impression se fait via AirPrint!

Enregistrement

Enregistreur

Plusieurs lecteurs autorisent l’enregistrement de l’exécution du morceau, certains en même temps que la lecture de l’accompagnement en playback.

Support matériel

Affichage sur écran externe

Quelques rares readers (dont MusicReader) permettent de déporter l’affichage sur un écran externe pour une meilleure lisibilité.

Accompagnements

Peu de readers fonctionnent comment de vrais séquenceurs. Scorio Music Case le fait, avec des instruments MIDI, et 128 sons de synthétiseur possibles, mais surtout Musi offre une piste audio par instrument, synchronisée avec la partition. Il est possible d’ajuster le tempo de l’accompagnement, qui réajuste également les pistes audio en conséquence.

Transposition

La transposition est très utile en particulier pour s’adapter aux tessitures des chanteurs pour les instruments qui font de l’accompagnement comme les pianos. De nombreux readers offrent cette possibilité.

Aide à l’apprentissage

Seul Weezic offre de réelles fonctions dédiées aux débutants comme la définition de boucles permettant de travailler les passages compliqués, et la visualisation d’erreurs en temps réel sur la partition: les notes se colorent en rouge pour vous indiquer les passages à retravailler
.

6 commentaires

  1. Bonjour. Je joue du saxo ténor dans une formation Jazz en sextet.
    Avez vous les partitions de jazz de la base Réal Book ? C est celle que tous jazzman utilisé.

    Dans l affirmative peux t-on modifier les tempos, insérer des instruments comme Réal Pro et enfin il y a t-il un curseur qui de déplace tout au long de la progression de la mélodie ?

    • Bonjour,
      Je vais vous décevoir, mais même si ces partitions sont jouées par tous les Jazzmen, elles ne sont pas libres de droit et sont la propriété aujourd’hui d’Hal Leonard. Vous comprendrez dans mon article sur Droits d’auteur et copyright que ces partitions ayant moins de 70 ans (pour faire simple), elles sont encore protégées par les droits d’auteur.
      Par ailleurs, l’utilisation d’instruments, la modification des tempo, le curseur de progression, tout cela dépend du reader dans lequel vous lisez votre partition, mais celui-ci doit avoir un format interne de notation musicale (comme MusicXML par exemple) pour bénéficier de ces fonctionnalités.
      Etienne.

  2. Bonsoir les musiciens, je viens d’acheter un iPad Pro 12.9. Je suis accordéoniste organiste,

    Quel logiciel mettre pour lire et tourner les pages sans mes mains partitions. Merci à vous, je suis à l’écoute de tous musicien.

  3. Bonjour, merci pour votre article. Je suis débutante en technologie numérique de pointe.… et souhaiterais néanmoins trouver une app sur mon iPad Pro me permettant de créer, arranger, transposer des partitions. Existe-t-il une app qui prenne la musique en dictée ?
    Pouvoir transformer un pdf (issu d’une photo) serait également très utile.
    Retransformer la partition en pdf pour la partager par mail également. La plupart de mes collègues utilisent finale ou sibelius mais j’aimerais quelque chose de moins cher et surtout plus simple d’utilisation.
    Merci d’avance pour votre réponse.
    Florence

    • Bonjour Florence,

      Pour ce qui concerne la création depuis zéro d’une nouvelle partition consistante, à ma connaissance il n’existe pas sur iPad d’équivalent de Sibelius ou Finale qui d’une part sont de vrais logiciels de composition, d’autre part sont plus prévus pour être utilisés à l’aide d’une souris sur PC ou Mac, car cela facilite grandement la précision et le besoin d’expression de l’édition.

      Pour ce qui relève de la création d’une partition plus simple, il y a MuseScore mais là encore cette application n’est disponible qu’en composition dans sa version PC ou Mac. Seul le reader tourne sur iPad.

      Donc pas ou peu d’applications iPad pour ce genre de besoin, mais il reste toujours les applications qui tournent dans un navigateur, donc sur n’importe quel système. Je pense en particulier à NoteFlight que j’ai évoqué dans mon article Afficher gratuitement une partition numérique dans le Browser.

      Pour ce qui est de la conversion audio vers partition en temps réel, il n’existe à ma connaissance rien qui tienne la route, tant c’est une opération complexe.

      Ceci étant, à partir d’une fichier audio pré-enregistré, un logiciel couvre ce besoin, c’est AudioScore de Sibelius, dont une version Lite est intégrée à Sibelius.

      La transformation d’un scan de partition papier (PDF ou image quelconque) en partition MusicXML par exemple peut se faire avec PhotoScore de Neuratron ou Musitek SmartScore.

      Enfin, la conversion en PDF d’une partition depuis tout reader ou logiciel de composition est presque un ‘non sujet’. C’est une fonctionnalité disponible sur tous les logiciels d’édition/lecture musicale un tant soit peu sérieux.

      Idem en ce qui concerne la transposition.

      Pour information, je suis en train de préparer un article sur les diverses conversions entre formats qui répond à une partie de ces interrogations.

      Etienne.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *