Les accords Jazz en MusicXML

Tutorial : Les accords Jazz en MusicXML

En plus de pouvoir représenter les symboles de notes que l’on trouve sur une partition numérique classique, MusicXML permet de désigner les symboles accords qu’on trouve fréquemment sur les arrangements piano/vocal/guitare et sur les grilles Jazz.

Accord Jazz

Ces symboles d’accords sont représentés par l’élément <harmony>.

Exemple :

L’accord G6/D, qui est une sixte majeure de sol (sol-si-ré-mi), avec une basse de ré (donc l’accord ré-mi-sol-si), s’écrit en MusicXML:

<harmony>
   <root>
     <root-step>G</root-step>
   </root>
   <kind text="6">major-sixth</kind>
   <bass>
     <bass-step>D</bass-step>
   </bass>
</harmony>

Un symbole d’accord a donc au minimum deux sous-éléments : <root> qui donne la base de l’accord, et <kind> qui indique sa nature d’accord.
Ici l’élément <bass> a permis en plus, de spécifier la basse de ré.

Elément root

L’élément <root>, à l’instar de l’élément <pitch> permet de chiffrer la base de l’accord à l’aide des sous-éléments <root-step> donnant la note de l’accord, et <root-alter> son altération (bémol -1, dièse +1).

Elément kind

L’élément <kind> a un attribut text qui indique la façon dont le chiffrage doit s’écrire (il y a des préférences selon les musiciens).

Par exemple ici text=“6” fait que l’accord s’écrira G6/D, alors que text=“maj6” permettra de l’écrire Gmaj6/D, ce qui est équivalent.

Un autre attribut use-symbols, lorsqu’il est positionné à « yes » permet de représenter dès que possible l’accord avec des symboles d’harmonie au lieu des lettres et des chiffres habituels.

L’élément kind peut prendre 33 valeurs possibles, dont les suivantes sont les plus connues:

Tableau élément ‘kind’

kind Exemple Avec use-symbols=“yes“
Triades major C C
minor CMin C
augmented C+ C +
diminished Cdim
Septièmes dominant C7 C 7
major-seventh CMaj7 C
minor-seventh CMin7 C -7
diminished-seventh Cdim7 7
augmented-seventh C+7 C +7
half-diminished CMin7(b5) C ø
major-minor CMin(Maj7) CMaj7
NB : Pour l’accord majeur-mineur avec use-symbols=“yes“, la spécification de MusicXML n’a bizarrement pas prévu l’affichage comme C -△ qui est pourtant très fréquent
Sixièmes major-sixth C6 C 6
minor-sixth CMin6 C -6
Neuvièmes dominant-ninth C9 C 9
major-ninth CMaj9 CMaj9
minor-ninth C-9 C -9
Onzièmes dominant-11th C11 C 11
major-11th CMaj11 CMaj11
minor-11th C-11 C -11
Treizièmes dominant-13th C13 C 13
major-13th CMaj13 CMaj13
minor-13th C-13 C -13
Suspendu suspended-second Csus2 Csus2
suspended-fourth Csus4 Csus4

Elément bass

L’élément <bass> fonctionne comme l’élément <root>, avec des sous-éléments <bass-step> et <bass-alter>.

Elément degree

L’élément <degree> permet de spécifier des altérations de l’accord.
Ces altérations peuvent suivre l’accord entre parenthèses si l’élément <kind> lui-même porte l’attribut : parentheses-degrees=“yes”

<degree> est accompagné des sous-éléments <degree-value> et <degree-alter> et <degree-type>.

  • L’élément <degree-value> donne le degré concerné (ex 5, 11, …)
  • L’élément <degree-alter> donne la façon dont le degré est altéré : bémolisé (-1) , dièsé (1) …
  • L’élément <degree-type> indique le type d’altération.

3 types d’altération sont possibles :

  • alter : Dans ce cas, l’altération porte sur un des degrés de l’accord. Par exemple C7♯5 (do-mi-sol♯-si♭) s’écrira (seul l’élément degree est mentionné sur l’exemple):
        <degree>
              <degree-value>5</degree-value>
              <degree-alter>1</degree-alter>
              <degree-type text="">alter</degree-type>
        </degree>
    
  • substract : Dans ce cas, la soustraction porte sur un des degrés de l’accord. Comme on le trouve souvent sous la forme : (omit 5), on peut utiliser l’attribut text sur degree-type pour spécifier le mot omit. Par exemple CMin7(omit5) (do-mi♭-si♭) s’écrira:
        <degree>
              <degree-value>5</degree-value>
              <degree-alter>0</degree-alter>
              <degree-type text="omit">substract</degree-type>
        </degree>
    

    en ayant bien sûr précisé parentheses-degrees=“yes” sur l’élément <kind>

  • add : Dans ce cas, le degré ajouté est étranger à l’accord. Par exemple un C(add9) (do-mi-sol-) s’écrira:
        <degree>
              <degree-value>9</degree-value>
              <degree-alter>0</degree-alter>
              <degree-type text="">add</degree-type>
        </degree>
    

    en ayant bien sûr précisé parentheses-degrees=“yes” sur l’élément <kind>

Altérations multiples

Dans l’élément <harmony>, <degree> a une cardinalité multiple.
Il est donc possible d’altérer plusieurs degrés sur un même accord.
Si parentheses-degrees=“yes” est mentionné sur l’élément <kind>, tous les éléments altérés seront notés dans la même parenthèse.

Exemple :

C7(9♯5) (do-mi-sol-si) s’écrira:

    <degree>
          <degree-value>9</degree-value>
          <degree-alter>-1</degree-alter>
          <degree-type text="">alter</degree-type>
    </degree>
    <degree>
          <degree-value>5</degree-value>
          <degree-alter>1</degree-alter>
          <degree-type text="">alter</degree-type>
    </degree>

L’accord altéré

Dans cette même logique, l’accord Jazz alt s’écrit théoriquement comme un accord de 7e avec les degrés altérés suivants :
G7alt = G7♭9♯9♯11♭13.

Il est nécessaire d’exprimer ces 4 altérations sur l’accord, mais on pourra nettement lui préférer l’écriture raccourcie grâce à un attribut text=“alt“ sur l’élément <kind>.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *